Atlantique Scaphandre, une expertise vendéenne des travaux maritimes

25/07/2018 | La filière industrielle, Les actus et l'édito

Accueil » Atlantique Scaphandre, une expertise vendéenne des travaux maritimes

L’entreprise vendéenne de travaux maritimes Atlantique Scaphandre collabore régulièrement avec Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN). Elle est dernièrement intervenue au mois de juin à l’occasion de la campagne géophysique du projet. A cette occasion, David Bossard, le gérant de l’entreprise, a répondu à nos questions.

David Bossard, quel a été votre parcours ?

Ma formation de base est réparateur et préparateur en machines agricoles. En 1990, je me suis dirigé dans le soudage d’électrode où j’ai été formateur pendant 3 ans. En parallèle, j’ai commencé la plongée en 1986.

En 1996, la demande de scaphandriers pour des chantiers était importante partout en France. C’est donc à ce moment-là que je me suis lancé dans le métier des travaux maritimes. A la suite de 8 années comme indépendant, j’ai décidé de m’installer et de créer Atlantique Scaphandre.

Pouvez-vous présenter les activités d’Atlantique Scaphandre ?

J’ai créé la société Atlantique Scaphandre en 2004. C’est une entreprise spécialisée dans les travaux maritimes et fluviaux qui intervient sur toute la côte atlantique. L’entreprise, dont le siège est basé bord à quai aux Sables d’Olonne, dispose de 1800m² répartis en atelier, bureau et zone de stockage. Nous disposons d’une flotte de trois bateaux basés dans différents ports du littoral : à la Rochelle, sur l’île d’Yeu et aux Sables d’Olonne, notre siège. Nos équipes à bord ainsi que nos équipes de scaphandriers interviennent sur tout type de travaux maritimes et portuaires.

En mer, nous intervenons par exemple pour l’installation d’équipements sous-marins (comme des câbles ou des canalisations), ainsi que pour la pose d’instruments de mesures (courantomètres, houlographes, bouées météo, etc). Il nous arrive également d’intervenir en support à l’occasion de campagnes d’études en mer, à l’image de notre mission sur la campagne géophysique menée par EMYN en juin dernier.

Les interventions dans les ports représentent également une part importante de nos activités. Nous intervenons dans les différentes phases de la vie d’un port et sur les différents éléments qui le composent (quais, pontons, balisage, protections cathodiques…) de la construction d’éléments à leur installation ou leur entretien.

Enfin, certaines de nos missions se déroulent également en eaux intérieures, dans des  écluses, canaux, carrières, lacs ou dans les sites d’eaux polluées.

Quelles missions les équipes d’Atlantique Scaphandre ont-elles été amenées à réaliser pour EMYN ? 

Nous collaborons avec EMYN depuis environ 4 ans. L’essentiel des opérations que nous avons réalisées pour leur compte portaient sur des études en mer : pose d’appareils en mer ou réalisation de prélèvements dans le cadre des campagnes d’études. La dernière en date, une campagne de reconnaissance géophysique qui a mobilisé 3 personnes pendant un mois, s’est achevée le 30 juin.

?Les énergies marines renouvelables sont-elles un facteur de croissance pour Atlantique Scaphandre ?

Les énergies marines renouvelables représentent pour nous une réelle croissance de nos activités. Par nos moyens maritimes, notre implantation géographique (Ile d’Yeu, les Sables d’Olonne et la Rochelle) et notre expérience locale, acquise durant plus de 14 ans, nous avons su développer nos connaissances du secteur (ses contraintes, ses enjeux et ses subtilités) et nos relations avec tous les acteurs du secteur maritime.

Depuis bientôt 8 mois, nous développons notre nouveau projet de navire polyvalent qui saura parfaitement s’adapter à l’activité des parcs éoliens en mer. Comme nous l’avons déjà fait auparavant avec tous nos projets de navires, nous mettons un point d’honneur à les faire réaliser par les entreprises locales, mais aussi à les faire fonctionner avec un équipage local. Nous avons à cœur de développer l’activité locale pour assurer la croissance de notre région.

Crédits photos : Atlantique Scaphandre

Pin It on Pinterest

Share This