Rencontre avec Yves Auvinet, Président de la SAEM Vendée

30/07/2020 | Les actus et l'édito, Non classé, Vendée Globe

Accueil » Rencontre avec Yves Auvinet, Président de la SAEM Vendée

A moins de trois mois du départ du Vendée Globe, nous avons rencontré Yves Auvinet, président de l’entité organisatrice du Vendée Globe, pour faire le point sur les enjeux de cette édition.

 

À quelques mois du départ, quels sont les principaux défis à relever par la SAEM Vendée pour l’organisation du Vendée Globe ?

De toute évidence, le premier défi sera bel et bien d’organiser cet événement d’envergure internationale dans ce contexte sans précédent.

Cela fait des mois désormais que les équipes de la SAEM Vendée travaillent sur les divers scénarios qui nous permettront d’accueillir le public dans les meilleures conditions possible en fonction des contraintes sanitaires alors en vigueur. Nous serons prêts le 17 octobre, jour d’ouverture du village Départ.

Cette 9e édition sera sans doute une des plus haletantes de l’histoire des tours du monde en solitaire. Ça ne fait aucun doute. Sur le plan strictement sportif, les choses se sont mises en place avec la Vendée Arctique Les Sables d’Olonne qui a permis de clarifier la situation de quelques coureurs qui devaient valider une grande course en solitaire pour se qualifier.

Enfin, l’implantation inédite du village aux Sables d’Olonne durant l’intégralité de la course, va permettre à tous les amoureux de la course de profiter au mieux de l’événement.

 

Qu’est-ce que cette course mythique représente pour le Département ?

Depuis l’origine, le Vendée Globe est la course de tout un département, elle fait partie de notre histoire et du patrimoine vendéen. J’aime à le répéter, mais le Vendée Globe est et restera avant tout un bien public qui appartient à chaque Vendéenne et chaque Vendéen.

Cette course exceptionnelle a grandi au fil des ans, grâce aux incroyables aventures humaines qui font désormais son histoire, mais aussi grâce au soutien indéfectible du public qui a su transcender cette course déjà hors du commun.

Enfin le Vendée Globe est une vitrine extraordinaire pour tout le territoire. Et s’il est le symbole du dynamisme vendéen, il assure en retour des retombées économiques, médiatiques et touristiques de toutes premières importances pour le territoire.

 

Le parc éolien en mer des iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) renouvelle cette année son soutien à la course en tant que fournisseur officiel énergies renouvelables. Que cela vous évoque-t-il ?

Tout d’abord, nous sommes particulièrement fiers de constater qu’édition après édition, nos partenaires nous sont fidèles. C’est à nouveau le cas avec EMYN, ce qui signifie que notre partenariat est solidement ancré autour de nos valeurs communes.

C’est le même vent, propulsant aujourd’hui les voiliers du Vendée Globe dans leur quête du tour du monde qui alimentera à l’avenir le parc éolien au large des côtes vendéennes. Nous sommes ravis que la société Éoliennes en Mer des Îles d’Yeu et de Noirmoutier apporte à nouveau son soutien au Vendée Globe.

Pin It on Pinterest

Share This