Focus – Où en-est le projet ?

08/05/2017 | Le projet, Les actus et l'édito

Après l’attribution de quatre premiers parcs éoliens en mer français en 2012, un deuxième appel d’offres a été lancé en 2013. La société Eoliennes en mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier s’est vu attribuer le projet des Îles d’Yeu et de Noirmoutier le 3 juin 2014. Dans le cahier des charges de l’appel d’offres, T0 correspond à cette date d’attribution des projets. Les jalons importants des projets sont définis par le nombre de mois qui les sépare de cette date.

 

  • Du 2 mai au 7 août 2015 : Débat public

Un an environ après l’attribution conformément à la loi et au cahier des charges de l’appel d’offres,  s’est déroulé sur le territoire vendéen un débat public portant sur le projet de parc éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier. Le débat public a été organisé par une Commission Particulière du Débat Public (CPDP) indépendante. Dans sa décision en tant que maître d’ouvrage, la société Eoliennes en Mer s’est engagée à :

-Reprendre et intensifier la concertation sur le territoire

-Favoriser le partage des connaissances sur le milieu marin

-Prendre en compte l’impact du projet sur le paysage, le tourisme et l’identité du territoire

-Rechercher la meilleure cohabitation possible avec les activités de pêche professionnelle

-Favoriser la création d’emplois et les retombées sur le territoire

 

  • Le 3 juin 2016 : Fin de la période de levée des risques (T0+24) et confirmation de la faisabilité du projet par EMYN

-Eoliennes en Mer Îles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) a rendu à l’Etat les conclusions des études techniques et environnementales menées tout au long de la phase de levée des risques et confirmé ses choix techniques ainsi que la faisabilité du projet.

 

  • Le 3 décembre 2016 : Accords industriels et accords avec les organismes gestionnaires des ports retenus pour l’accueil des opérations industrielles (T0+30)

Eoliennes en mer Îles d’Yeu et de Noirmoutier a fourni à l’Etat les éléments prévus par le cahier des charges de l’appel d’offres :

-un ensemble d’accords industriels portant sur la fourniture des gros composants de l’installation, notamment les aérogénérateurs

-les accords avec les organismes gestionnaires des ports retenus pour l’accueil des opérations industrielles pour les opérations de construction, d’exploitation et de maintenance.

 

  • Le 9 mai 2017 : Dépôt des dossiers de demandes d’autorisation (T0+36)

Eoliennes en mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) a déposé auprès des services de l’Etat ses dossiers de demandes d’autorisations, dans le respect des exigences du cahier des charges qui imposait un dépôt au plus tard à la date T0+36 mois, soit le 3 juin 2017.

Afin de procéder à la construction du parc éolien en mer, EMYN doit en effet au préalable obtenir, notamment, une concession d’utilisation du domaine public maritime ainsi qu’une autorisation au titre de la « loi sur l’eau », rappelées dans le cahier des charges de l’appel d’offres.

 

  • Fin 2017 – Début 2018 : Enquête publique. Sous réserve d’une prolongation des délais d’instruction résultant d’une demande de complément par les services instructeurs, les enquêtes publiques devraient pouvoir débuter en toute fin d’année 2017. Leur périmètre et leur agenda seront confirmés par la Préfecture de Vendée et  la Commission d’enquête publique une fois cette dernière nommée.

 

  • A partir de 2019 (sous réserve de l’obtention des autorisations) : début de la phase de construction et d’installation

 

  • A partir de 2021 : Phase d’exploitation, pour une durée minimum de 20 ans

 

English version

Pin It on Pinterest

Share This