Editorial spécial « Levée des risques » – Juin 2016

01/06/2016 | L'édito, Les actus et l'édito

Photo prise lors de la Commission nationale du débat publicConformément au cahier des charges du deuxième appel d’offres national « éolien en mer », la société Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) rend aujourd’hui à l’Etat un ensemble d’études attendues à la fin de la phase de « levée des risques » du projet, deux ans après son attribution.

Nous sommes aujourd’hui heureux d’annoncer des résultats en ligne avec les prévisions et hypothèses de l’offre soumise par notre groupement à l’Etat en novembre 2013.

Des études environnementales détaillées ont été menées en particulier sur les oiseaux et la faune marine. Un travail d’ingénierie important a été conduit suite aux différentes campagnes de caractérisation du site lancées depuis juin 2014 : notamment des campagnes géophysiques, des forages géotechniques, la mise en place d’équipements de mesures du vent à mer et à terre et le déploiement de bouées de mesure des conditions météo-océaniques.

L’étendue du travail réalisé depuis deux ans et ces résultats positifs témoignent du savoir-faire et de la pleine mobilisation de notre équipe-projet (composée d’une cinquantaine de personnes), des actionnaires de notre groupement et de nos partenaires.

En parallèle à ces études dont les résultats sont annoncés aujourd’hui, nous avons cherché à associer l’ensemble des acteurs du territoire au développement du projet. Pendant deux ans, des centaines de rencontres et un débat public ont mis en lumière les sujets d’intérêts et attentes du territoire vendéen. Nous prévoyons de poursuivre et d’intensifier la concertation locale pour garantir l’intégration territoriale du parc éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier.

Une attention particulière a été portée tout au long de la phase de levée des risques à la prise en compte des activités de pêche professionnelle. Un schéma d’implantation des câbles et des éoliennes favorisant encore plus le maintien de la pêche au sein du parc a été proposé aux Comité régionaux des pêches des Pays de la Loire. Il a reçu un avis favorable de ce dernier.

L’ensemble de ces avancées techniques, environnementales et de concertation vous sont présentées plus en détails dans les articles qui composent cette lettre d’information spéciale « phase de levée des risques ».

La fin de cette phase marque le passage d’un jalon important dans le développement de notre projet. Bien-entendu, nous restons pleinement mobilisés pour la poursuite des différentes activités qui nous conduiront jusqu’au dépôt des demandes d’autorisation au cours de l’année 2017 et à l’enquête publique associée.

Nous resterons à votre écoute tout au long des prochaines étapes pour développer ensemble un projet répondant aux objectifs nationaux de transition énergétique et respectueux des spécificités du territoire.

Raphaël Tilot

Directeur du projet éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier

Photo prise par Heos Marine

Copyright photo :

Photo 1 : Commission nationale du débat public

Photo 2 : Heos Marine

Pin It on Pinterest

Share This