Christelle Celeste, notre directrice des relations extérieures, fait le point sur l’avancée du futur parc éolien en mer

12/04/2021 | Non classé

Accueil » Christelle Celeste, notre directrice des relations extérieures, fait le point sur l’avancée du futur parc éolien en mer

Christelle Celeste, notre directrice des relations extérieures, s’exprime sur l’avancée du futur parc éolien en mer au large des îles d’Yeu et de Noirmoutier.

 

Un projet énergétique majeur pour la région Pays de la Loire

Christelle Celeste est revenue, dans Mer et Marine, sur sa récente prise de poste en tant que directrice des relations extérieures des Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier et sur les caractéristiques du futur parc. Equipé de 62 éoliennes d’une puissance unitaire de 8 MW, il permettra d’alimenter chaque année 800 000 personnes en électricité verte, soit plus de la totalité des habitants des Pays de la Loire.

 

La création d’une filière française de l’éolien en mer

Dans le cadre du développement du projet, plusieurs contrats ont déjà été noués avec des entreprises régionales, dans des secteurs variés tels que la logistique terre-mer, les campagnes maritimes etc : « Nous allons donc participer activement à la transition énergétique du pays, avec de fortes retombées pour l’économie et l’emploi sur le territoire. » Les éoliennes seront construites et assemblées dans les usines du Havre, dont la construction a débuté l’année dernière. La mise en service du parc quant à elle est prévue à l’horizon 2025. Ce calendrier tient compte de la création d’une filière de l’éolien en mer en France.

 

Pour accéder à l’intégralité de l’article, c’est ici !

Pin It on Pinterest

Share This