Sous l’effet du vent, les pales de l’éolienne en tournant produisent de l’électricité grâce à la génératrice contenue dans la nacelle. Cette électricité est transportée par des câbles sous-marins, jusqu’au poste électrique en mer.

logoElle est ensuite acheminée par Réseau de Transport d’Electricité (RTE) via un câble de raccordement vers un poste électrique à terre puis injectée sur le réseau électrique national.

 

Schéma du fonctionnement d'un parc éolien en mer (Îles d’Yeu et de Noirmoutier)

Éolien terrestre, éolien en mer : quelle différence ?

Le principe de fonctionnement d’une éolienne en mer et d’une éolienne terrestre est le même.
Néanmoins les conditions en mer induisent la construction d’engins plus robustes : les éoliennes doivent résister à la force des vagues, à la houle, au courant, au sel, à la corrosion, etc.
Les éoliennes en mer, sur des parcs plus concentrés que sur terre, sont également significativement plus puissantes que les éoliennes terrestres : 8MW chacune pour le parc des îles d’Yeu et de Noirmoutier.
Autre différence : le raccordement des parcs éoliens en mer s’opère via des câbles sous-marins.
Enfin, les vents étant plus puissants en mer, l’éolien en mer produit de l’électricité de façon plus régulière et plus importante. Selon France Energie Eolienne, « un site à quelques kilomètres en mer peut produire 50% d’énergie en plus qu’un site voisin sur la côte ».