Consulter les comptes-rendus des précédents ateliers

Réunion « Le projet et l’environnement » du 12 avril 2017

La société Eoliennes en mer Îles d’Yeu et de Noirmoutier a le plaisir de vous convier à la réunion publique dédiée aux discussions sur les impacts environnementaux et les mesures envisagées le 12 avril à l’Espace Docteur Hubert Poignant de Noirmoutier en l’Île.

Venez en apprendre plus sur le projet et l’environnement !

Trois tables rondes seront proposées et permettront au public d’échanger avec nos experts sur des sujets d’intérêt partagé:

  • Florian LECORPS du bureau d’étude BIOTOPE présentera les impacts sur l’avifaune et mammifères marins
  • Simon PAREIGE du bureau d’étude BRL Ingénierie exposera les impacts sur le milieu humain
  • Julien GERBER du bureau d’étude IDRA Bio & Littoral discutera des impacts sur les habitats et biocénoses benthiques, hydrodynamisme.

Les experts seront ensuite disponibles pour répondre à toutes vos interrogations. Vous pouvez dès à présent poser vos questions grâce à notre rubrique « Contact ». Si vous ne pouvez pas être présents mais souhaitez avoir les informations, une captation vidéo sera mise en ligne à l’issue de la réunion.

Réunion « Le projet et les choix technologiques » du 3 février 2017

La société Éoliennes en mer Îles d’Yeu et de Noirmoutier vous convie à une réunion dédiée aux caractéristiques techniques du projet, le 3 février 2017 à 18 heures au Palais des Congrès Odyssea de Saint-Jean-de-Monts. Les experts d’Éoliennes en mer seront accompagnés de représentants des sociétés RTE (Réseau de Transport d’Electricité) et Adwen.

Devant un public composé d’une cinquantaine de personnes, les représentants de la société Éoliennes en mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier – Lucile Forget (Directrice Développement) et Henry Valibus (Directeur Technique) – ont confirmé le calendrier prévisionnel du projet : le dépôt des demandes d’autorisation sera réalisé avant la fin du premier semestre 2017. Ce dépôt sera suivi d’une enquête publique, qui devrait se dérouler au cours de l’été (août-septembre ) de la même année. 2018 sera quant à elle l’année de l’obtention des autorisations d’occupation du domaine maritime et de la loi sur l’eau.

Les représentants de la société Adwen – Cédric Turnaco (Responsable Relations institutionnelles France) et Christine de Jouette (Responsable R&D France) – ont de leur côté confirmé la poursuite du développement de la technologie 8 MW du projet. Le prototype de la turbine, qui devrait notamment équiper les parcs éoliens français des îles d’Yeu et de Noirmoutier, de Dieppe – Le Tréport et de Saint-Brieuc, est actuellement en phase de test de pré-mise en service en Allemagne. La turbine 8 MW devrait être opérationnelle au printemps 2017.

Le représentant de la société RTE – Jean-Marc Boyadjis (Pilote de projets et responsable du raccordement RTE) – a de son côté insisté sur le travail de concertation réalisé sur la projet de raccordement du parc au poste de Soullans, en insistant sur la minimisation des impacts de la solution proposée.

Réunion « L’état initial de l’environnement du projet » du 27 octobre 2016

Poursuivant son travail de concertation, la société Éoliennes en mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier organise une réunion d’information publique sur l’état initial de l’environnement du projet, qui aura lieu le jeudi 27 octobre à 17 heures, à l’Espace Terre de Sel de La Barre de Monts.

L’Etat initial de l’environnement décrit l’état des différents milieux environnementaux (physique, biologique, paysager, patrimonial, humain, …) à un moment donné. Il se présente comme une photographie de ces milieux avant la construction du parc éolien en mer. Il participe à la réalisation de l’Etude d’impact environnemental, qui est nécessaire pour obtenir les autorisations de construction du parc éolien en mer.

A l’occasion de cette réunion, des experts de différents bureaux d’études ayant participé à la réalisation de l’Etat initial de l’environnement ont exposé au public :

  • La méthodologie des études environnementales réalisées ;
  • Les principaux résultats de l’état initial de l’étude d’impact.

Des tables rondes dédiées ont permis d’approfondir trois thèmes majeurs :

  • « La Faune », c’est-à-dire les mammifères marins, les oiseaux, les chauves-souris… évoluant sur les aires étudiées ;
  • « Les Fonds marins », c’est-à-dire le benthos, la dynamique hydro-sédimentaire… ;
  • « Les Activités humaines », qui fait la synthèse des activités de tourisme, de navigation et de sécurité maritime sur le territoire et sur le périmètre du futur parc.

Atelier « Le projet et le paysage » du 5 avril 2016

Dans le cadre d’ateliers participatifs, la société Éoliennes en mer Îles d’Yeu et de Noirmoutier invite les habitants de l’île de Noirmoutier à s’exprimer sur l’intégration du projet du parc éolien en mer au paysage insulaire.

Une cinquantaine de personnes a participé aux deux sessions de l’atelier consacré à l’impact paysager sur l’île de Noirmoutier. Après un rappel des caractéristiques générales du projet, le maître d’ouvrage a présenté la nouvelle implantation des éoliennes dans la zone du parc et l’évolution subséquent de l’impact paysager. En effet, après un travail de concertation avec les différentes parties prenantes et notamment les acteurs de la pêche, le maître d’ouvrage a proposé une nouvelle configuration du parc éolien :

  • Le passage de 8 lignes à 5 lignes d’éoliennes (réduisant l’impact paysager du parc, notamment depuis toute la façade Ouest de l’île de Noirmoutier et la pointe du But sur l’île d’Yeu) ;
  • Des éoliennes non plus en quinconce mais alignées les unes derrière les autres ;
  • La disposition des câbles, autant que possible, dans le sens des lignes d’éoliennes.

Lors des deux sessions, les participants ont travaillé en groupes sur leur perception de l’évolution de l’impact paysager et les types d’outils à mettre à disposition du public.

Les échanges avec le public ont permis d’aborder de nombreuses questions, comme par exemple les retombées fiscales, les impacts sur le port de maintenance de l’Herbaudière, la sous-station en mer de raccordement, les oiseaux migrateurs, les risques sismiques ou encore le balisage des éoliennes…

Cliquez ici pour accéder au compte-rendu de l’atelier et à la présentation du maître d’ouvrage.

Atelier « Le projet et le paysage » du 27 octobre 2015

Le sujet du paysage a été choisi pour ce premier atelier, qui sera suivi d’autres rencontres sur l’exploitation et la maintenance d’un parc éolien offshore par exemple. Cela répond à des attentes exprimées lors de la réunion du débat public du 21 juillet 2015 sur l’Île d’Yeu.

Une trentaine de personnes a participé à la première session, et quelque quarante personnes à la seconde session, de l’atelier consacré à l’impact paysager sur l’île d’Yeu. Le maître d’ouvrage a rappelé les caractéristiques générales du projet et mis à disposition les photomontages réalisés par le bureau d’études Géophom et présentés pendant le débat public.

Lors des deux sessions, les participants ont travaillé en groupes sur leur perception des simulations visuelles et leur déclinaison à destination des islais.

Les discussions avec le public ont conduit à échanger sur de nombreux points tels que le débat public, la maintenance, les composants des éoliennes, la formation, les commanditaires des études des experts, le bruit dans l’étude d’impact, l’implantation des éoliennes dans la zone, le calendrier des décisions, les conditions de visibilité des éoliennes…

Cliquez ici pour accéder au compte-rendu de l’atelier.