Focus – Adwen et la filière industrielle

22/11/2016 | La filière industrielle

En 2011, AREVA a pris l’engagement de développer la filière de l’éolien en mer en France, notamment à travers la création d’un cluster industriel en Normandie pour fournir ses projets dans le pays. Au total, ce sont déjà 186 éoliennes qui doivent être assemblées dans le nord de l’Hexagone pour les trois projets attribués à ce jour, ce qui signifie la création de centaines d’emplois directs et indirects et la mobilisation d’un réseau étendu de fournisseurs locaux.

Ces engagements ont été repris à son compte par la société Adwen lors de sa création au mois de mars 2015. Depuis, la nouvelle entreprise a réalisé des progrès importants dans la mise en œuvre de son plan industriel.

Usines au Havre : études d’avant-projet (AVP) et concertation

En octobre 2015, Adwen a sélectionné un consortium de maîtrise d’œuvre composé des bureaux d’étude EGIS, ENIA et de l’ingénierie havraise Auxitec. Ces sociétés d’ingénierie françaises sont en charge de la conception des usines et de la planification détaillée de leur construction. Les études d’avant-projet (AVP) ont été présentées à Adwen à l’été 2016 et incluaient notamment la conception détaillée des bâtiments, le scénario d’implantation sur le site, ainsi que les dossiers nécessaires au dépôt des demandes de permis de construire.

Photo utilisée pour les études d’avant-projet (AVP) et de concertation de l'entreprise Adwen dans les usines au Havre ( Îles d’Yeu et de Noirmoutier)

Crédits : Adwen

Pour compléter les études d’AVP et solliciter les permis, Adwen a travaillé en concertation avec les services de l’État et le Grand Port Maritime du Havre (GPMH) dans le but d’évaluer l’impact de son implantation industrielle sur l’environnement. L’objectif est de s’assurer que les mesures de prévention et d’atténuation adéquates sont mises en œuvre, en tenant compte des préoccupations de toutes les parties prenantes, notamment celles des associations environnementales. L’implication de tous les acteurs est un facteur clé pour parvenir à une acceptation générale du projet, ce qui garantira également sa réussite à long terme.

Optimiser les processus industriels

Outre cette démarche de concertation, Adwen travaille actuellement sur l’optimisation de certains processus industriels, en s’appuyant sur le retour d’expérience acquis au cours du montage du prototype AD 8-180 en Allemagne. S’agissant du premier prototype de cette plateforme, son assemblage à Bremerhaven a permis aux experts d’Adwen de prévoir des processus de production en série plus efficaces. Ces optimisations seront mises en œuvre dans les usines françaises.

Ce retour d’expérience permettra d’augmenter la compétitivité des installations, dans l’optique d’approvisionner non seulement les projets en France, mais également les autres projets qu’Adwen pourrait obtenir à travers le monde.

L’optimisation des processus et des outillages a un impact sur la configuration des usines, ce qui rend nécessaires certaines modifications de conception, lesquelles sont actuellement en cours de réalisation par la maîtrise d’œuvre d’Adwen.

Photo utilisée pour expliquer le travail de l'entreprise Adwen sur l'optimisation des processus industriels ( Îles d’Yeu et de Noirmoutier)

Crédits : Adwen

Formation des futurs professionnels

Adwen est également attachée à développer les compétences nécessaires pour accueillir dans ses installations des professionnels spécialisés et hautement qualifiés. Afin d’atteindre cet objectif, Adwen a lancé un programme pilote, en partenariat avec le lycée Guy de Maupassant de Fécamp, pour offrir une expérience unique à un groupe de jeunes normands qui a ainsi pu rejoindre les usines de Bremerhaven durant l’été 2016.

Pendant ces quelques mois, les élèves ont été en mesure d’acquérir une première expérience professionnelle sur les lignes de production de l’entreprise et dans le centre de contrôle, pour le suivi d’une capacité de 630 MW installée en Mer du Nord. L’expérience s’est avérée positive et le programme devrait être étendu, afin de former les professionnels dont le secteur de l’éolien en mer français aura besoin dans les années à venir.

Construction de l’une des éoliennes les plus puissantes du monde

Photo prise lors de la construction d'une éolienne par l'entreprise Adwen ( Îles d’Yeu et de Noirmoutier)

Crédits : Adwen

L’éolienne qui sera montée et fournie depuis les usines d’Adwen en France sera la plus grande jamais fabriquée. Mais surtout, à cette date, aucune autre éolienne n’est capable de produire la même quantité annuelle d’énergie électrique que l’AD 8-180.

Le premier prototype de ce modèle, actuellement en construction, sera installé au cours des mois à venir. Après un processus de validation exhaustif, la nacelle de la première éolienne subit à présent des essais préalables à la mise en marche.

Les travaux de génie civil (préparation des routes, fondations, etc.) sur le site ont débuté au mois d’août et progressent rapidement. En parallèle, la première section de la tour est déjà arrivée et les pales, les plus grandes jamais construites, seront livrées avant la fin de l’année.

L’installation de la première AD 8-180 commencera dans les premiers mois de l’année prochaine et produira assez d’électricité pour satisfaire les besoins de près de 14 000 personnes (soit trois fois la population de l’île d’Yeu et près de deux fois la population de l’île de Noirmoutier).

Pin It on Pinterest

Share This