Editorial – Novembre 2016

22/11/2016 | L'édito

Crédits : Fotolia

Le projet de parc éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier est développé, depuis son attribution en 2014, dans un esprit de co-construction avec l’ensemble des acteurs des Pays de la Loire.

C’est notamment pour prendre compte de leurs attentes et de leurs préoccupations que les équipes d’Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) assurent une présence régulière sur le territoire. A titre d’exemple, les « Points Info » ouverts il y a 3 mois sur l’île d’Yeu et à Noirmoutier continuent d’accueillir chaque semaine les habitants et visiteurs curieux d’en savoir un peu plus sur notre projet. Face au succès qu’ils rencontrent, nous avons décidé de prolonger leur ouverture. >> en savoir un peu plus

Désormais partie intégrante du paysage vendéen, EMYN était également pour la première fois cette année partenaire de la course emblématique du Vendée Globe ! Notre équipe était donc présente sur le village de la course aux Sables d’Olonne, du 15 octobre au 6 novembre 2016, pour présenter aux milliers de visiteurs les différents volets du projet et son calendrier, répondre à leurs questions et recueillir leurs avis. La course a désormais démarré : que le meilleur gagne ! Pour l’heure, Laura Le Goff, présidente de la SAEM Vendée organisatrice de la course, nous livre son bilan des 3 semaines de village.

La mobilisation de notre équipe sur le territoire se poursuit : nous serons présents les 15 et 16 décembre prochains au premier Forum des métiers de la mer du pays des Olonnes. Une belle occasion de plus pour nous de faire connaître les métiers de l’éolien en mer et continuer à encourager l’offre locale de l’emploi et de la formation à se positionner sur ce secteur. Sur ce registre, Yann Vachias, Directeur général de l’Ecole Supérieure Nationale Maritime de Nantes, nous offre dans cette nouvelle lettre d’information un tour d’horizon des formations proposées par son établissement qui pourront mener ses étudiants vers l’éolien en mer

Forts des relations constructives que nous entretenons chaque jour et continuerons d’enrichir avec les parties prenantes locales, nous sommes confiants quant au développement « en temps et en heure » de notre projet, aux côtés de notre partenaire Adwen, fournisseur des 62 éoliennes 8MW du parc éolien. Adwen, qui, profitant de ce nouveau numéro, vous présente aujourd’hui les dernières avancées de sa technologie et de l’implantation de son plan industriel et d’usines au Havre.

Les équipes d’Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier sont, elles, dans la dernière phase de la réalisation de l’étude d’impact environnementale qui doit être remise aux services de l’Etat avant le mois de juin 2017. Une première réunion d’information publique, organisée le 27 octobre dernier à La Barre de Monts, nous a permis de vous présenter dans un premier temps les résultats de « l’état initial » de cette étude essentielle. Aussi, nous donnons la parole à un habitant de Noirmoutier qui a bien voulu nous livrer son impression à l’issue de la réunion.

Une prochaine réunion, organisée au premier trimestre 2017, nous donnera l’occasion d’entrer dans le détail des impacts du parc éolien en mer sur son environnement naturel et humain et des mesures à prévoir pour les éviter, les réduire ou les compenser. Nous envisageons également la tenue d’une réunion dédiée aux aspects techniques du projet (installation/construction, exploitation/maintenance) dans le même horizon. Nous vous tiendrons informés dès que possible des dates et lieux prévus à cet effet.

Je vous souhaite une très bonne lecture,

Lucile Forget

Directeur du Développement du projet de parc éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier

Pin It on Pinterest

Share This